La Géométrie de Descartes, 1664
 
 
 

 

HISTORIQUE

OUVRAGES REMARQUABLES

OUVRAGES EN ALLEMAND

CATALOGUE

 

 

 

 

 

Cliquez pour agrandir l'image

Cliquez pour agrandir l'image

 

Cliquez pour agrandir l'image

 

Cliquez pour agrandir l'image

 
Auteur - Contenu de l'ouvrage - Description physique - Provenance de l'ouvrage

Auteur :

René Descartes est né en Touraine le 31 mars 1596. Après avoir quitté La Flèche où il avait étudié au collège de jésuites, Descartes fait quelques voyages et paraît hésiter sur son avenir.
En 1618 on le retrouve en Hollande, engagé dans les armées, mais la trêve entre Espagnols et Hollandais le contraint à rester en garnison à Breda. En novembre 1619, Descartes fait le rêve d'une " science admirable " et voit là comme un signe du ciel lui enjoignant de consacrer le reste de son existence à la recherche de la vérité. Après d'autres voyages et des séjours prolongés en province et à Paris, Descartes décide en 1629 de s'installer définitivement en Hollande afin d'y travailler en paix.
Jusque là, Descartes n'avait pas beaucoup publié et ce n'est qu'en 1637, qu'il donne enfin au libraire, mais sans le signer et en français (ce qui est une grande nouveauté pour l'époque), le livre que tous ses amis attendaient, le Discours de la Méthode. Il est suivi de trois essais qui sont comme des échantillons de la méthode : La Dioptrique, Les Météores et La Géométrie.
Désormais, les grandes oeuvres se succèdent rapidement : Les Méditations métaphysiques (publiées en latin en 1641), Les Principes de la philosophie (en latin aussi en 1644), une version française de ces Principes que précède une Lettre-préface de la plus grande importance (1647), et enfin Les Passions de l'âme, qui paraissent en Hollande et en France en novembre 1649 alors que Descartes est déjà arrivé à Stockholm où il mourra très peu de temps après (le 11 février 1650).

Contenu de l'ouvrage :

Le livre sur la géométrie de Descartes est le seul livre publié par Descartes en France de son vivant. Pour traiter de géométrie analytique et différentielle, Descartes a divisé son ouvre en 3 parties :

- Livre Premier : DES PROBLEMES QU'ON PEUT CONSTRUIRE SANS Y EMPLOYER QUE DES CERCLES ET DES LIGNES DROITES
Ce livre s'attache à répondre à plusieurs questions, notamment : "Quels sont les problèmes plans, et comment ils se résolvent ? Comment le calcul d'arithmétique se rapporte aux opérations de géométrie ? Comment il faut venir aux équations qui servent à résoudre les problèmes ?"
- Livre Second : DE LA NATURE DES LIGNES COURBES
Dans le livre second, Descartes pose aussi d'autres questions telles que : "Quelles sont les lignes courbes qu'on peut recevoir en géométrie ? Quels sont les lieux plans et solides, et la façon de les trouver tous ?" Il donne aussi des explications, comme par exemple sur les quatre nouveaux genres d'ovales qui servent à l'optique.
- Livre Troisième : DE LA CONSTRUCTION DES PROBLEMES SOLIDES OU PLUS QUE SOLIDES.
Cette partie va traiter de la nature des équations, des fausses racines, de l'invention de deux moyennes proportionnelles ou encore, entre autre, de la division de l'angle en trois.

 

Description physique de l'édition détenue au lycée :

Le livre détenu au lycée a été "édité à Paris chez Charles Angot, libraire Juré, ruë S. Jacques, au Lion d'Or le 4 décembre 1664".Charles Angot exerçait, comme beaucoup de libraires parisiens, rue Saint-Jacques, à l'enseigne du Lion d'or. D'après le privilège figurant en fin de l'ouvrage, il est marchand libraire. En 119 pages, cette édition de La Géométrie de Descartes est illustrée par différents graphiques et croquis mathématiques.Le livre est un petit in-4, de 22,3 x 16 cm qui est composée des 3 livres et d'une table des matières. A la fin du livre se trouve le privilège du Roi en trois pages. Le privilège du roi est un contrat d'exclusivité (en l'occurence de 10 ans à partir de la date d'achevé d'imprimer) qui interdit à tout autre libraire ou imprimeur d'imprimer ou de faire imprimer, ainsi que de vendre, le ou les mêmes ouvrages que le bénéficiaire du privilège. Le privilège a été donnné à Charles Angot le 18 avril 1664 et a été consigné sur les registres de la Communauté des marchands libraires et imprimeurs de Paris le 14 mai de la même année.

 

Présence de ce livre à la bibliothèque des professeurs :

Il est difficile d'expliquer comment le livre est arrivé au lycée et à quelle période. Il a peut-être fait partie de la donation de la bibliothèque des Jésuites auxquels le Collège Royal est confié de 1685 à 1764, mais ce n'est pas sûr. En revanche, il est certain que ce livre servait aux professeurs de mathématiques du collège puis du lycée pour préparer leurs cours comme tous les livres de la bibliothèque des professeurs.

 

Haut de page

Sources :

-http://perso.wanadoo.fr/sos.philosophie/descarte.htm

-http://www.math.unicaen.fr/irem/m2000/descartes.html

-http://perso.wanadoo.fr/debart/geometrie/geom_descartes.html